CELESTIA : le meilleur simulateur spatial 3D libre et gratuit

Contrairement à la plupart des logiciels de planétarium, Celestia ne vous confinera pas au plancher des vaches sur Terre.

Vous pourrez tout voir de l’univers et voyager par exemple dans notre système solaire, de ses confins jusqu’au-delà de notre galaxie avec plus de 100.000 étoiles à observer de très près !

CELESTIA 1.6.1 | Windows CELESTIA 1.6.1 | MacOS CELESTIA 1.6.1 | Linux
Voir les avis des utilisateurs

Tous les mouvements d’astres et d’objets célestes sont réalistes et surtout précis comme dans la réalité.

Vous pouvez utiliser une fonction de zoom exponentiel qui vous permettra d’explorer l’espace selon plusieurs échelles, depuis des amas de galaxies à l’exactitude des détails du fuselage d’un vaisseau spatial.

L’interface de CELESTIA est très agréable à utiliser avec un système très efficace qui vous permet de vous rendre au point que vous avez sélectionné en partant de l’endroit où vous vous trouvez et donc de visiter notre univers en allant d’un objet céleste à l’autre.

Celestia fonctionne avec des extensions. Ce logiciel vous est proposé avec un catalogue comportant un très large éventail d’étoiles, de galaxies, de planètes, de lunes, d’astéroïdes, de comètes et de vaisseaux spatiaux.

Si cela n’est pas encore suffisant pour vous, vous pouvez alors télécharger des douzaines d’extensions (add-ons) qui sont très faciles à installer.

Le simulateur spatial 3D de Celestia

Celestia simule de très nombreux types d’objets célestes. Depuis des planètes et leurs lunes jusqu’aux amas d’étoiles et galaxies, vous pourrez observer n’importe quel objet contenu dans sa base de données qui continue d’être mise à jour pour une simulation depuis n’importe quel point et depuis n’importe quelle date.

La position et les mouvements des objets des systèmes solaires sont calculés en temps réel et de manière extrêmement précise à l’échelle du temps et de l’espace que vous désirez.
Un logiciel similaire est disponible, pour une plus grande connaissance de notre espace vous pouvez essayer Stellarium.

Un planétarium interactif

Celestia convient parfaitement pour une utilisation comme « planétarium » pour observer n’importe quel objet céleste.

Vous pouvez facilement naviguer dans notre univers mais aussi découvrir la surface des mondes que vous visitez. Quand Celestia est utilisé comme planétarium, le logiciel vous  montre les positions exactes des objets du système solaire dans le ciel.

Avec un système de raccourci clavier performant, vous pourrez activer et désactiver les annotations et autres options visuelles en direct, ou zoomer d’avant en arrière pour apprécier les détails d’un objet et sa périphérie, par exemple en observant le système des lunes de Jupiter.

jupiter et ses lunes

Un contenu sans limite grâce aux extensions

Personnalisez Celestia selon vos besoins !

Le catalogue de Celestia est très facilement personnalisable. Il existe une multitude d’extensions qui contiennent de nouveaux objets découverts, comme des comètes et étoiles, des nouvelles textures haute-résolution de la Terre et autres exceptionnels détails de corps célestes.

Il existe également des extensions pour obtenir une modélisation 3D fidèle d’astéroïdes et de vaisseaux spatiaux avec leurs trajectoires précises. Même des objets bien connus venant tout droit du monde de la science-fiction sont consultables sur Celestia !

Créez vos propres mondes sur Celestia

Celestia vous donne l’opportunité d’ajouter votre propre contenu.

Si vous n’arrivez pas à trouver un objet dans les catalogues des extensions, vous pouvez tout simplement le créer et l’ajouter vous-même.

Vous pouvez fabriquer un système solaire complet, des nébuleuses (pour un spectacle fantastique !), des galaxies mais aussi des objets fictionnels. Celestia vous donne là une opportunité unique de démontrer votre créativité et de montrer vos créations d’une manière parfaitement interactive.

Textures virtuelles pour un planétarium en haute résolution

Des textures virtuelles peuvent être utilisées pour afficher des textures d’une extrême haute résolution. C’est ce même système de texture qui est employé pour la modélisation des surfaces des planètes.

Jouez votre propre musique ou insérez des effets sonores !

Vous pouvez mettre une musique de fond sur vos projets en script CEL/CELX pour obtenir des effets sonores dignes de grands studios de science-fiction.
Cette option est disponible nativement sur la version en pre release 1.7.0.

Des trajectoires fidèles grâce à la NASA

Celestia accepte différents types de données pour les trajectoires des objets célestes. Vous pouvez créer vous-même la trajectoire d’un vaisseau spatial ou vous pouvez tout simplement utiliser la base « NASA/NAIF » pour connaître les trajectoires de divers objets et les simuler dans Celestia.

Celestia est avant tout un projet éducatif et open source

Si ce logiciel d’astronomie affiche le catalogue Hipparcos avec près de 120 000 étoiles, ce ne sont pas moins de 20 Go d’extensions qui sont disponibles grâce à la communauté Celestia.

Les plus grands passionnés d’astronomie ont toujours rêvé de pouvoir se promener comme bon leur semble dans notre univers.

Celestia leur apporte enfin cette possibilité grâce à la modélisation en trois dimensions par OpenGL permettant d’arriver à une qualité photographique, que l’on observe un petit satellite artificiel ou une galaxie complète.

Voir la prochaine éclipse solaire en France

Celestia permet de simuler les trajets des orbites des planètes (et même d’exoplanètes), de planètes naines, de lunes, d’astéroïdes, de comètes, de satellites artificiels et de vaisseaux spatiaux.

C’est avec exactitude que sont simulées ces trajectoires grâce aux Variations Séculaires des Orbites Planétaires (ou VSOP) qui reste la méthode la plus précise.

C’est ainsi que Celestia vous permettra de pouvoir simuler et d’observer la prochaine éclipse solaire ou lunaire en France.

A préciser que vous pouvez bien évidemment observer des éclipses solaires mais également lunaires et cela depuis n’importe quel point de l’univers et n’importe quand dans le temps.

Tout pour voyager confortablement dans notre univers

Lorsque Celestia est utilisé comme logiciel de planétarium, vous aurez alors la possibilité de modifier le nombre d’étoiles visibles mais aussi de sélectionner des styles différents pour les représenter.

Vous pouvez visiter notre univers à une vitesse minimale de 0,0013 m/s jusqu’à des millions d’années lumières. Tout comme pour un jeu vidéo, vous pouvez utiliser les raccourcis clavier pour vous déplacer très facilement dans notre interface simple et ludique.

Les commandes clavier vous permettent par exemple de décrire une orbite autour d’une étoile, d’une planète, d’une lune ou d’un autre satellite mais aussi de suivre les objets spatiaux tels que les astéroïdes et comètes ou encore de vous balader au milieu des galaxies spirales et des nébuleuses.

nébuleuse de celestia

Un niveau de détail pour une simulation 3D de l’espace époustouflante

En utilisation comme planétarium, Celestia affiche les noms et positions de très nombreux corps célestes mais également des détails plus surprenants comme les noms des cratères, des observatoires, des vallées, des plateformes d’atterrissage, des continents, des montagnes, des mers et océans et même des villes.

Cela est valable pour la Terre comme pour les détails au sol d’autres planètes ou de lunes.

Pour pousser au maximum le réalisme de cette simulation 3D de l’espace, Celestia vous laisse également l’opportunité d’afficher ou non l’éclat des planètes sur les satellites qui sont en orbite, les atmosphères détaillées des planètes et lunes pour apprécier des couchers et levers de soleil magnifiques, les anneaux planétaires et ombres des éclipses et même les nuages !

Vous aurez également à disposition des informations supplémentaires sur les différents corps célestes comme leur rayon, longueur, température et leur distance par rapport au soleil. Vous pouvez même observer plusieurs objets en même temps en ouvrant différentes fenêtres sous Celestia.

Pour les plus expérimentés, c’est comme au cinéma !

Si vous pouvez prendre facilement des captures d’écrans comme photographies de vos voyages interstellaires, il est également possible d’enregistrer de véritables films en haute définition que vous soyez sous Windows, sous Linux ou sous Mac.

Pour automatiser vos voyages et ainsi les rejouer (si vous utilisez par exemple Celestia comme un logiciel de planétarium) vous pourrez compter sur des scripts qui sont gérés en CEL (ce sont les plus simples pour donner une suite linéaire d’instructions) ou en CELX (basé sur le langage Lua pour créer de véritables applications au sein même de Celestia).

Cela est d’autant plus pratique qu’il y a plus de 20Go d’extensions supplémentaires à incorporer à vos scripts, de quoi donc pouvoir ajouter du nouveau contenu au gré des nouvelles découvertes en astronomie ou de membres de la communauté très active de Celestia qui proposent des objets de fictions.

sonde aux anneaux de saturne

Les extensions de Celestia : the final frontier !

Si l’usage scientifique de Celestia n’est plus à démontrer, son usage ludique n’en demeure pas moins exceptionnel lui aussi.

Retrouvez des modélisations 3D d’objets de la science-fiction comme :

  • les systèmes solaires complets de l’univers StarTrek
  • les systèmes solaires complets de l’univers StarWars
  • les vaisseaux spatiaux des plus grosses franchises de la science-fiction ou de grands films comme « 2001 l’odyssée de l’Espace».
  • des personnages issus de ces univers scifi !

Ces extensions tirent bien souvent parti de scripts supplémentaires pour un rendu 3D époustouflant avec comme toujours une qualité haute définition.

Pour un usage plus scientifique, la large communauté internationale d’utilisateurs apporte des extensions qui permettent d’affiner la précision de notre univers bien réel.

Grâce à leurs remarquables travaux, vous pourrez bénéficier de :

  • surfaces supplémentaires en haute résolution pour la majorité des corps célestes de notre système solaire.
  • textures virtuelles pour des vues extrêmement rapprochées de la Terre et d’autres planètes.
  • modèles 3D supplémentaires de satellites artificiels.

sonde s'approchant d'une planete

Revivez les grands moments de l’astronomie pour mieux apprendre !

Si vous pouvez tout à fait retrouver les vaisseaux spatiaux les plus historiques en 3D, Celestia vous permet également de suivre leurs trajectoires de vol avec une très bonne précision. Retrouvez ainsi la grande épopée de la conquête spatiale avec Spoutnik 1, Voyager 2 et bien évidemment la station SSI (Station Spatiale Internationale).

Une extension permet également de revivre la mission spatiale de Cassini-Huygens quand une autre se propose de vous faire découvrir les premiers pas de l’homme sur la lune comme si vous y étiez !

Ces extensions éducatives sont pour la plupart créées par des éducateurs à destination justement d’éducateurs. Vous pouvez par exemple avoir accès à plus de 40 heures de voyage au sein de notre univers avec des leçons sur l’astronomie.

Ainsi, vous pourrez par exemple découvrir :

  • notre Système Solaire
  • le cycle complet de la vie d’une étoile
  • les évènements majeurs de l’histoire de l’astronomie
  • les transformations futures de mars

Un logiciel libre multilingue pour un projet open source international

Celestia est disponible dans 27 langues différentes. Aucun paramétrage n’est à faire, notre logiciel détectera automatiquement la langue de votre système d’exploitation pour s’installer.

De par le fait qu’il est un logiciel multilingue et libre (gratuit et avec son code source modifiable à volonté), c’est une grande et très belle communauté d’astronomes amateurs et professionnels qui se sont réunis autour de Celestia. C’est elle qui continue de fournir du contenu d’une qualité exceptionnelle dans des domaines que nous n’aurions pu imaginer ! Tout bon fan de StarTrek ou de StarWars se régalera avec les extensions éponymes quand un astronome professionnel pourra rédiger des scripts Celestia pour des simulations 3D très poussées et hyper réalistes.

Enfin, Celestia bénéficie d’une popularité grandissante en s’inscrivant dans la lignée des logiciels comme Google Earth ou comme NASA World Wind car Celestia permet de pouvoir s’affranchir des limites de notre planète ou de notre système solaire pour partir à la découverte de l’univers tout entier.

Des utilisateurs de Celestia donnent leurs avis

Le 23/04/2007 par astrolopithèque –

Génial mais qu’en anglais

Génial mais qu’en anglais

Les amateurs d’astronomies vont vraiment se régaler avec ce logiciel. Il est vraiment intéressant pour connaître les dates des éclipses solaires et lunaires et j’adore tout particulièrement la fonctionnalité pour accélérer le temps. Je passe beaucoup de temps à étudier le mouvement des astres et je peux dire que les mouvements des planètes sont très fidèles. Pour moi son défaut est qu’il est tout en anglais mais il parait qu’une version traduite en français de Celestia arrivera dans le courant de l’année. Il était temps.
Le 07/08/2007 par Pearl75 –

Pour le patch FR de Celestia v 1.4.1

Pour le patch FR de Celestia v 1.4.1

La question revient assez souvent sur le forum donc je poste ça ici : pour installer le patch français de la version 1.4.1 de Celestia, il faut décompresser le ficher .zip directement dans le dossier de votre dossier principal de Celestia (Normalement dans Program Files). Ce patch donne une version intégrale en français avec une traduction s’absolument tout comme les commandes de contrôle, le guide découverte ; la démo, les menus, etc. Il n’y a pas besoin de toucher aux fichiers, ce patch fonctionne en ajout de la version 1.4.1. Sur XP il y a quand même à faire gaffe : il faut mettre à l’install le chemin d’install C:\Program Files\Celestia\celestia_fr.exe et pas C:\Program Files\Celestia\celestia.exe.
Pour mon avis concernant Celestia, il possède de nombreuses qualités pour voyager dans l’espace comme si nous étions dans un vaisseau spatial. Il n’est certes pas intuitif au départ, il faut un temps d’adaptation mais après c’est vraiment comme une promenade de santé. Les addons sont vraiment géniaux, je me régale et les tests tous dès leurs sorties. Ce logiciel est un régal.

Le 17/12/2007 par 56pedro –

Juste superbe pour faire de belles vidéos en AVI

Juste superbe pour faire de belles vidéos en AVI

Ce logiciel est… kiffant, superbe. On peut faire des supers travellings avant puis capturer le tout en fichier AVI pour se faire de bons films. Moi je me suis fait la station ISS avec en fond la Terre en gros plan et avec les détails à fond et c’est franchement d’une beauté… La mission Cassini Uygens est géniale aussi, c’est vraiment superbe comme travail…
Le 02/04/2008 par Gilamou –

Il est génial pour découvrir l’astronomie

Il est génial pour découvrir l’astronomie

Il faut quand même préciser que Celestia n’est précis en trajectoire que sur quelques milliers d’années à partir de maintenant (en avant et en arrière). Pour une fiabilité étant de 100%, je pense que c’est de l’ordre plutôt de la centaine d’année. Il y a d’autres logiciels pour atteindre des précisions parfaites mais Celestia reste avant tout ludique pour « voyager » et non pour un usage strictement scientifique. Très bon logiciel d’astronomie quoi qu’il en soit, je le garde dans ma bibliothèque de soft gratuits favoris.
Le 15/03/2013 par Pepito –

MON AUDIT PERSO SUR LA FIABILITE DES TRAJECTOIRES

MON AUDIT PERSO SUR LA FIABILITE DES TRAJECTOIRES

Bonjours à tous !
J’ai lu quelques commentaires à propos de la fiabilité des trajectoires de Celestia, alors j’ai préféré faire des tests moi-même.
Le cadre de cet audit prend comme référence le 28 novembre 2115 précisément à 12H UTC entre les valeurs des longitudes écliptiques des planètes lues sur Célestia et le calcul tout simple basé sur leurs longitudes le 1er janvier 2000 à 12h et leurs périodes de révolution autour du soleil.
Voici ce que j’ai obtenu :
Terre, écart de 4°
Vénus, écart de 7°
Mercure, écart de 50°
Mars, écart de 7°
Jupiter, écart de 4°
Une bonne partie de cet écart s’explique très simplement : ce n’est pas tant la précision du graphe de Célestia qui est en porte à faux mais plutôt l’excentricité des orbites et les valeurs arrondies sur les périodes de révolutions des objets.
Mercure possède par exemple la période d’orbite la plus courte avec seulement 88 jours et si l’on fait la moindre erreur ou si l’on arrondi, alors cela va forcément influencer énormément sur toutes les autres trajectoires. Il faut ajouter qu’en plus, Mercure possède la plus grande excentricité d’orbite ce qui ajoute là aussi des inexactitudes dans les valeurs qui servent au calcul des trajectoires.
RESULTAT DE MON AUDIT :
Celestia est d’une très grande précision si on lui donne les bonnes valeurs et pour cela il faut passer par une personnalisation de la bdd. Par défaut, le logiciel « arrondi » des valeurs ce qui apporte des décalages mais la méthode de calcul de Celestia est extrêmement précise (méthode VSOP).
Le 07/04/2013 par Minilourson –

Merci Pepito pour ces précisions.

Merci Pepito pour ces précisions.

Wow… Effectivement, vu comme cela ce logiciel est d’une très bonne précision et j’en ai été vraiment surpris. C’est un travail excellent et exceptionnel, vraiment !!
Bonne continuation à tous et merci pour Pepito et cet audit perso.

Le 12/01/2014 par Touristespatial –

Magnifique.

Magnifique.

Ce logiciel est très impressionnant !!!!
Il permet une visite de notre système solaire plus complète que sur d’autres logiciels et je me suis amusé à faire le tour des satellites de Jupiter. Son utilisation est pour ma part très intuitive.
Merci beaucoup les gars.

Le 25/07/2016 par Trolol –

Je préfère google earth.

Je préfère google earth.

avec google earth je peux voir le ciel, la lune et mars donc je ne vois pas bien ce que celestia fait de mieux pour moi il est trop compliqué
Le 21/08/2016 par Casals –

Ce qu’il ne faut pas entendre…

Ce qu’il ne faut pas entendre…

Si l’usage de la majuscule est déjà trop compliqué pour vous, bien sûr que vous ne pourrez pas utiliser confortablement Celestia. Sa différence avec Google Earth et Google Sky, c’est que vous pouvez voir autre chose que notre planète et ses voisins proches, on peut visiter tout l’univers, voir de près des comètes, observer des astéroïdes modélisés en 3D, faire ses propres vidéos de ses voyages interstellaires, etc.
Attention, je ne dis pas que Celestia est fait pour un public averti mais quand l’on a en pseudo « trolol » et que l’on ne sait pas taper une seule majuscule ou ponctuation, il est certain que cela va être très compliqué quand un logiciel tout public comme Google Earth plaira forcément (gauche/droite/bas/haut + molette, c’est sûr que là…).
Celestia est absolument génial, je le préfère très largement aux autres par rapport à ses possibilités en Addons et pour ses démos interactives, ce que ne propose pas (encore) Google Earth il me semble…
Le 17/05/2017 par Stellar7 –

Très bon même si il pourrait être plus précis

Très bon même si il pourrait être plus précis

Mes observations personnelles sont que Celestia ne prend pas suffisamment en compte la 3D pour la calcul de ses trajectoires, je m’explique :
Celestia considère la ronde comme sphérique, mais alors vraiment sphérique. Dans la réalité, ce n’est évidemment pas la même distance entre un satellite au-dessus de l’Himalaya et ce même satellite au-dessus de l’océan.
Voilà pourquoi j’ai pu constater par des observations en direct la nuit que le ciel simulé par Celestia ne correspond pas tout à fait à la réalité.
Ce logiciel reste très bon, il n’est tout simplement pas le meilleur pour une utilisation scientifique à un haut niveau, il est vraiment là pour le grand public.
Le 18/05/2017 par Stellar7 –

La base de données Hipparcos ou de la NASA ?

La base de données Hipparcos ou de la NASA ?

J’avais oublié de mentionner que la base de données Hipparcos qu’utilise Celestia n’est pas la plus précise ce qui fausse également les positions des satellites (de peu certes). Mais c’est aussi pour cela qu’il n’y a pas d’objets à plus de plusieurs milliers de km car justement le calcul serait trop imprécis pour savoir où sont les positions de ces objets à cause de l’utilisation de cette base de données.
J’ai entendu parler d’un addon qui permettrait d’utiliser la base NASA/NAIF, faut vraiment que je vois comment faire et savoir si elle est plus précise. Je pense que c’est de là qu’il y a les arrondis dont parlait quelqu’un en commentaire plus haut.
Si quelqu’un sait comment faire, je suis preneur.

Le 16/12/2017 par Richarddeananderson –

L’extension Stargate SG-1 pour Celestia !

L’extension Stargate SG-1 pour Celestia !

Ce n’est pas une blague, il existe une extension de Stargate SG1 pour revivre les missions et combats spatiaux du colonel O’neill et de son équipe.
C’est un réel voyage par les portes des étoiles qui s’offrent à vous.
Le lien du forum US pour cette extension Stargate SG1 est disponible ici :
https://celestia.space/forum/viewtopic.php?f=6&t=6408
Une version Babylone 5 existe aussi mais bon, j’accroche déjà à Startrek, il n’y a plus suffisamment d’espace dans mon cœur pour d’autres séries SciFi quoi que… Battlestar Galactica pour Celestia c’est pour quand ??

Le 21/06/2018 par Bigfan –

Pour les geeks : Celestia dans NCIS

Pour les geeks : Celestia dans NCIS

Le saviez-vous ? Celestia est beaucoup plus présent à Hollywood ou à la TV que vous ne pouviez l’imaginer.
– La minisérie The Day After Tomorrow ainsi que The Andromeda Strain ont utilisé les textures graphiques créées pour le logiciel Celestia
– Celestia apparait dans l’émission Through the Wormhole de Science Channel
– Le journaliste et critique de software Jim Rossignol cita Celestia dans sa liste des 20 meilleurs « jeux vidéos sur PC » en 2006 (comme quoi Celestia est aussi considéré comme un jeu spatial en 3D)
– Celestia est expliqué en détail par McGee dans NCIS à l’épisode S4E22
Et oui les gars, quand on est geek il n’y a pas que Startrek et Starwars, Celestia est partout dans nos médias, même là où l’on ne s’y attend pas !

CELESTIA 1.6.1 | Windows CELESTIA 1.6.1 | MacOS CELESTIA 1.6.1 | Linux